Aller au contenu

22-23 #3 : Frutti Extra Bursaspor vs Ratiopharm Ulm

  • Eurocup

 

Crédit photo : FE Bursaspor Media

 

Date : 02/11/2022

Heure : 18h00

Championnat : Eurocup

Match : Frutti Extra Bursaspor vs Ratiopharm Ulm

Pronostic : Frutti Extra Bursaspor H-8,5

Mise : 1%

Cote : @1,89

Bookmaker : Pinnacle (ps3838)

 

Arguments :

-je trouve qu’il y a une belle alchimie à Bursaspor qui a conservé ses joueurs majeurs Derek Needham (13,1 points 4,7 passes décisives), Onuralp Bitim (12,9 points 4,3 rebonds), David Dudzinski (11,5 points 4,7 rebonds), et recruté des éléments intéressants comme les deux postes 5 à l’expérience Euroleague (Zach Auguste / Ahmet Duverioglu) ou encore Sindarius Thornwell (160 matchs NBA, 13,4 points 5,6 rebonds la saison dernière avec Ulm justement). Le club turc semble surfer sur sa dynamique de la saison dernière (finaliste de l’Eurocup) comme en attestent des succès de référence contre l’Anadolu Efes Istanbul et Turk Telekom Ankara en championnat, au Cedevita Olimpija Ljubljana et face à la Joventut Badalona sur la scène européenne.

-Ulm se présente avec un effectif réduit. Matt Mobley (12,3 points) a été libéré par le club, Fedor Zugic (9,0 points) est préservé en vue du championnat samedi, et Philipp Herkenhoff n’a toujours pas quitté l’infirmerie.

 

Les rosters :

Frutti Extra Bursaspor

5 majeur probable : Derek Needham, Anthony Clemmons, Onuralp Bitim, David Dudzinski, Ahmet Duverioglu

Banc : Omer Al, Sindarius Thornwell, Yigitcan Saybir, Zach Auguste

Ratiopharm Ulm

5 majeur probable : Yago dos Santos, Thomas Klepeisz, Karim Jallow, Josh Hawley, Devin Robinson

Banc : Juan Nunez, Robin Christen, Sagaba Konate, Nicolas Bretzel

 

Le résultat : Frutti Extra Bursaspor-Ratiopharm Ulm 86-90

Mauvaise inspiration ici, les Turcs étant assez loin de leur standard défensif et Ulm bien plus efficace que je ne l’aurai imaginé (12/28 à 3 points et seulement 11 ballons perdus). David Dudzinski (1/2), puis Onuralp Bitim (1/3) ont manqué l’égalisation sur la ligne des LF dans les dernières secondes pour forcer une prolongation, mais sur la physionomie du match les Allemands méritent la victoire.