Aller au contenu

22-23 #6 : Panathinaikos OPAP Athens vs Partizan Mozzart Bet Belgrade

 

Crédit photo : site officiel Panathinaikos OPAP Athens

 

Date : 03/11/2022

Heure : 20h30

Championnat : Euroleague

Match : Panathinaikos OPAP Athens vs Partizan Mozzart Bet Belgrade

Pronostic : Victoire du FC Panathinaikos OPAP Athens

Mise : 1%

Cote : @1,81

Bookmaker : Pinnacle (ps3838)

 

Arguments :

-le renfort de Dwayne Bacon peut apporter du scoring (14,0 points avec Monaco la saison dernière) et le retour de blessure de Nate Wolters de la création, ce qui peut libérer des espaces pour Marius Grigonis qui était ciblé. Je trouve maintenant l’équipe du Panathinaikos mieux armée et équilibrée.

-absence de James Nunnally (10,4 points) au Partizan, ce qui va limiter les rotations car il manque également Aleksa Avramovic et Alen Smailagic.

-Mathias Lessort est un peu seul sur le poste 5 (seulement 6 minutes pour Balsa Koprivica) et un gros combat l’attend face à la taille de Georgios Papagiannis (2m20) et la puissance au sol d’Arturas Gudaitis (115 kg).

-battu de justesse (deux fois -3) contre deux équipes qui visent le Top 4 (Real Madrid et Monaco), le Panathinaikos reste difficile à jouer dans sa salle et je pense que ça peut être ici le bon timing pour décrocher un premier succès à domicile en Euroleague.

 

Les rosters :

Panathinaikos OPAP Athens

5 majeur probable : Paris Lee, Marius Grigonis, Mateusz Ponitka Derrick Williams, Georgios Papagiannis

Banc : Nate Wolters, Eleftherios Bochoridis, Andrew Andrews, Dwayne Bacon, Georgios Kalaitzakis, Eleftherios Mantzoukas, Arturas Gudaitis

Partizan Mozzart Bet Belgrade

5 majeur probable : Dante Exum, Kevin Punter, Ioannis Papapetrou, Zach LeDay, Mathias Lessort

Banc : Yam Madar, Danilo Andjusic, Uros Trifunovic, Tristan Vukcevic, Balsa Koprivica

 

Le résultat : Panathinaikos OPAP Athnes-Partizan Mozzart Bet Belgrade 89-91

Les Grecs remportent trois QT mais une mauvaise entame (2-13 après 4 minutes) leur aura été fatal. Dwayne Bacon et Nate Wolters, 17 points chacun, ont eu de l’impact, mais quand on voir le score il est facile de deviner quel secteur du jeu a fait défaut. Malgré seulement 7 joueurs utilisés, le Partizan a shooté à plus de 54% et pu compter sur un Kevin Punter de gala (29 points avec 6 réussites primés, record en carrière).