Comprendre le pari handicap au basket

 

Afin d’obtenir des cotes relativement équilibrées dans une rencontre qui ne l’est pas forcément, le bookmaker applique ce que l’on appelle un handicap. Explication :

 

Le handicap est un nombre de points qu’il faut ajouter ou retrancher au total inscrit par une équipe.

La base à retenir est que le favori a un handicap négatif et l’outsider un handicap positif.

 

Pour mieux comprendre, prenons un exemple :

Los Angeles vs New-York : cote pour la victoire (1,40 / 3,20) ; handicap [5,5]

Score final : 100-94

 

-si j’avais pris le handicap -5,5 de Los Angeles (qui était donc favori), cela signifie que j’aurai gagné mon pari car 100-5,5 = 94,5 qui est > 94 donc Los Angeles est toujours gagnant même en retranchant le handicap.

-au contraire si j’avais pris le handicap +5,5 de New-York (qui était donc outsider), cela signifie que j’aurai perdu mon pari car 94+5,5 = 99,5 < 100 donc New-York est toujours perdant, même en ajoutant le handicap.

 

Repère :

Handicap -5,5 = pari gagnant si victoire de 6 points ou plus.

Handicap -5,5 = pari perdant si victoire de 5,4,3,2,1 ou défaite.

Handicap +5,5 = pari gagnant si victoire ou si défaite de 1,2,3,4 ou 5.

Handicap +5,5 = pari perdant si défaite de 6 points ou plus.

 

Cas particulier : le handicap non décimal

C’est un cas de figure où le pari est remboursé si l’écart final est égal au handicap.

-si j’avais pris le handicap -5 de Los Angeles et que le score final était de 100-95.

-si j’avais pris le handicap +5 de New-York et que le score final était de 100-95.

 

NB : sur Pinnacle, le pari handicap tient compte des éventuelles prolongations.