Aller au contenu

21-22 #37 : Olympiacos Piraeus vs AS Monaco

pouce haut

 

Crédit photo : site officiel de l’Euroleague

 

Date : 04/05/2022

Heure : 20h30

Championnat : Euroleague

Match : Olympiacos Piraeus vs AS Monaco

Pronostic : AS Monaco H+6,5

Mise : 1%

Cote : @1,95

Bookmaker : Pinnacle (ps3838)

 

Arguments :

-Game 5 décisif pour la qualification au Final Four. Ce cas de figure a déjà eu lieu 14 fois, résultat l’équipe à domicile l’a emporté 14 fois ! Logiquement l’Olympiacos est favorite des bookmakers, mais attention les séries sont faites pour prendre fin un jour. Les Monégasques ont maintenant l’expérience de l’atmosphère du Pirée et la pression sera sur les joueurs grecques.

-j’aurai plutôt placé le handicap autour de 2,5. Les deux derniers matchs ont été très serrés et cela malgré un Mike James en panne d’adresse (1/9 aux shoots dans le Game 3, 1/10 à 3 points dans le Game 4). Monaco a trouvé des ressources avec Dwayne Bacon (20,3 points de moyenne sur les trois derniers matchs) et Will Thomas (19,0 d’évaluation sur les deux derniers matchs) qui montent en puissance.

 

Les rosters :

Olympiacos Piraeus

5 majeur probable : Thomas Walkup, Tyler Dorsey, Kostas Papanikolaou, Sasha Vezenkov, Moustapha Fall

Banc :  Kostas Sloukas, Michalis Lountzis, Shaquielle McKissic, Georgio Printezis, Livio Jean-Charles

AS Monaco

5 majeur probable : Leo Westermann, Mike James, Yakuba Ouattara, Will Thomas, Donatas Motiejunas

Banc : Paris Lee, Danilo Andjusic, Dwayne Bacon, Brock Motum, Donta Hall

 

Le résultat : Olympiacos Piraeus-AS Monaco 94-88

Les Monégasques ont longtemps mené au score avant de craquer dans le 4ème QT (18-28). Le tournant est la sortie pour 5 fautes de Paris Lee (à 76-77) qui faisait un bon boulot des deux côtés du terrain (14 points). Kostas Sloukas en a alors profité pour inscrire 10 points et l’Olympiacos a réussi à scorer 9 fois de suite, manquant juste le dernier tir. Shaquielle McKissic est le facteur « X » avec 18 points à 6/7 aux shoots et 24 d’évaluation (lui qui tournait sur les 4 premiers matchs à 1,8 !). Le +6 est le plus gros écart du match en faveur des Grecs.