Aller au contenu

22-23 #3 : Rostock Seawolves vs Löwen Braunschweig

 

Crédit photo : Stefan Junghanns

 

Date : 18/10/2022

Heure : 19h00

Championnat : BBL

Match : Rostock Seawolves vs Löwen Braunschweig

Pronostic : Löwen Braunschweig H+7

Mise : 1%

Cote : @1,85

Bookmaker : Pinnacle (ps3838)

 

Arguments :

-Braunschweig a conservé 8 joueurs de la saison dernière + le coach, du coup une certaine alchimie collective devrait déjà être présente.

-le promu Rostock a bien débuté la saison avec deux succès. Mais attention, souvent le plus difficile est de confirmer, et Braunschweig est prévenu et il n’y aura plus l’effet de surprise.

-Braunschweig sort d’une défaite frustrante en Coupe d’Allemagne (-1 après prolongation) il y a deux jours. Malgré peu de temps de récupération, je pense que ça peut être un mal pour un bien car le fait d’enchainer tout de suite permet de ne pas tergiverser dans les têtes et de ne pas laisser le doute s’installer.

-ce sont deux équipes amenées à jouer le maintien. Placer Rostock favorite à domicile ne me choque pas, mais par contre je m’attendais à un handicap autour de 2,5 anticipant une rencontre relativement indécise.

 

Les rosters :

Rostock Seawolves

5 majeur probable : JeQuan Lewis, Tyler Nelson, Nijal Pearson, Derrick Alston Jr, Selom Mawugbe

Banc : Jordan Roland, Stefan Ilzhoefer, Sid-Marlon Theis, Till Gloger, Gabriel de Oliveira

Löwen Braunschweig

5 majeur probable : Braydon Hobbs, David Krämer, Nicholas Tischler, Luc van Slooten, Benedikt Turudic

Banc : Ondrej Sehnal, Robin Amaize, Brandon Tischler, Sananda Fru, Jilson Bango

 

Le résultat : Rostock Seawolves-Löwen Braunschweig 110-95 (2 OT)

C’est ce qu’on appelle un « bad beat » au poker. Par rapport au déroulement du match, il y avait de très fortes chances que le pronostic soit gagnant, mais malheureusement Robin Amaize arrache la prolongation à 0,7 seconde du buzzer. Bis repetita ensuite avec David Krämer qui force une seconde prolongation. Et dans celle-ci les visiteurs vont craquer complètement (20-5) suite à l’expulsion de 4 joueurs pour 5 fautes. Braunschweig peut regretter sa maladresse aux LF (14/26) car c’est là que Rostock fait la différence avec 31 réussites.